• Je n'ai pas eu le courage avant... mais voici l'hommage que j'ai écrit à ma petite princesse Mel, les 24, 25 et 27 décembre suite à son envol vers les anges... 

    J'attire votre attention... Cet hommage est long, douloureux, mais surtout il vient directement de mon coeur, de mon âme. Il est sincère, authentique et infiniment pur. Je suis comme çà, c'est comme cela que je m'exprime, que je vis avec mes mimis.  Nous sommes tous et toutes différents mais nous nous comprenons. Je ne demande pas à ce qu'il soit lu, bien que tout soutien soit le bienvenu et accueilli avec gratitude s'il vient avec bienveillance. Je ne publie rien dans le but d'attirer quoi que ce soit ou de minimiser quoi que ce soit d'autre, ni pour me différencier.

    J'écris simplement pour moi, pour mes mimis... et en l’occurrence sur ce billet, j'écris simplement à ma princesse. Je l'ai écrit sur mon forum et je l'ai recopié ici... tout simplement... 

    Je fais sortir les mots de mon coeur, de mon âme, pour avancer. 

    Merci de comprendre ma démarche. 

    Au revoir ma petite Princesse Mel

    Le 24/12/2016

    Au revoir ma petite Princesse Mel

    Oh ma princesse... si j'avais pensé que je serais là en train de te rendre un hommage en cette veille de noël.... 
    Mon dieu qu'il a été dur pour moi de cliquer sur "hommages à nos amours"... pour t'écrire sur ce forum. Cela me paraît irréel, absurde.
    Et pourtant désormais il n'y a que par là que je pourrai communiquer avec toi... Tu as pris ton envol en cette nuit du 21 au 22 décembre 2016.
    Je pensais vraiment que tu rentrerais, qu'on te soignerait avec amour et qu'une fois de plus ton énorme courage et ta force incroyable auraient le dessus. Mais cette fois tu étais bien trop fatiguée, la maladie a eu raison de tout.

    Oh ma toute petite, ma petite bébé d'amour.
    Nous perdons un trésor inestimable en cette fin d'année.
    Toi envoyée par mon petit Titi... toi qui es venue panser mes blessures, me réconcilier avec la vie et les mimis... tu n'es plus là, ma toute petite...

    Mon coeur saigne, s'effrite, a mal...
    Je parle pour moi mais je parle aussi au nom de Christophe qui est aussi perdu que moi. Nous sommes totalement perdus sans toi, petite princesse de nos coeurs. Tu étais l'âme de cette maison depuis bientôt 7 ans, l'âme de notre Cha'Mille, la maman de tous les mimis, notre bonheur quotidien, notre soleil dans la maison, la joie de vivre de cette maison. Tu étais tout çà à toi seule... si petite mais si pleine de VIE et de JOIE.

    Tu vois, je peux expliquer mon sentiment face à tout ce qui arrive avec l'image de cette balance...

    Au revoir ma petite Princesse Mel

    D'un côté, il y a ce tas de pierres qui représentent mon chagrin, le manque de toi, ma peine de ne plus te voir, les ravages qui vont dans mon coeur... Mais de l'autre côté il y a cette grosse pierre qui représente tes souffrances ces 6 derniers mois... Cette pierre représente sur cette balance, mon soulagement face à ta délivrance. Tu ne souffres plus. Maintenant tu es belle et heureuse comme tu le voulais tant depuis si longtemps... Tu peux à nouveau gambader sans souffrances, en respirant bien, sans douleurs, loin du mal et des maladies.
    Et cette balance est tout à fait équilibrée car mes souffrances sont égales à mon soulagement face à ta délivrance.

    Tu es tellement importante pour moi que je comprends tellement bien ton besoin d'avoir lâché prise cette fois. Je suis si fière de ta force intérieure et de ton courage sans égal... Mais toute force et tout courage ont ses limites. Tu n'en pouvais plus et trop fatiguée, tu as choisi de t'en aller discrètement, au chaud sur un tapis chauffant, dans cette caisse à oxygène et sous morphine... paisible et heureuse... soulagée qu'on t'ait enlevé cette sonde et cet air dans ton estomac. Tu as pris ton envol peu de temps avant le lever du soleil, dans ce cabinet pas loin de chez nous. Je pense que tu savais bien que si tu étais restée à la maison, tu n'aurais pas pu partir sereinement car j'aurais pleuré à chaudes larmes en te prenant dans mes bras... et tu voulais t'en aller sans pleurs ni larmes... juste tranquillement comme tu l'as fait.

    Je comprends... je comprends ma princesse. Ne t'inquiète pas, je comprends.

    J'ai tant de choses à te dire et mes mains ne vont pas assez vite...
    Nous sommes encore sous le choc... comment cela peut arriver ?
    Pourquoi ???
    Pourquoi 8 ans et demi de vie difficile... du début à la fin presque ?
    Heureusement en cours de route nous avons croisé ce cher Dr Lazard. Grâce à lui tu as pu vivre les meilleures années de ta vie... Grâce à lui nous t'avons vue renaître à la vie, devenir notre "Chichine", petite curieuse et chipinette que tu étais à jouer comme un petit chaton... à courir après Domino pour faire du catch, à faire la danse du ventre pour sauter sur Iris qui t'adorait et qui est si triste en te cherchant à présent. Tu es devenue cette JOIE DE VIVRE au quotidien grâce au Dr Lazard. Pendant toutes ces années, tu as profité de TOUT avec amour et joie. Tu t'en étais totalement remise à nous pour les soins et tu ne te préoccupais qu'à être heureuse et pleine de VIE... Nous étions émerveillés pour des tout petits riens...
    Te voir trottiner dans le couloir, la queue en forme de point d'interrogation... te voir faire la danse du ventre pour courir après Iris ou après une balle rebondissante... te voir gratter à l'arbre à chat ou tourner tout autour... te voir faire des roulés boulés sur le tapis de la salle de bains... t'entendre la nuit nous appeler car tu avais "chassé" pour nous une petite pépète que tu voulais nous offrir... ou juste te voir boire à la fontaine avec une petite papatte qui pédalait... te voir arriver comme une "védeuse" quand on t'appelait pour ta pâtée "c'est pour qui çà ?"... en faisant "miaou" en silence... heureuse et puis ronronner... Tout... tellement d'exemples, tellement de souvenirs si heureux... des tout petits riens qui nous émerveillaient tout le temps. Tu étais vraiment notre SOLEIL A LA MAISONAu revoir ma petite Princesse Melresplendissante d'amour et de générosité.

    Comment oublier tes étirements lorsque tu dormais et que nous nous approchions de toi... tu étirais un petit bras en faisant un "hummm"... quelle merveille c'était... Et tes cris à la "Mickael Jackson"... bien spécifiques lorsque tu étais contente. Et aussi ces moments tendres où tu venais réclamer ta petite léchouille de beurre à la table de notre petit déjeuner ou le reste de ma glace... Pure merveille. Tu étais une pure merveille, un trésor inestimable que nous ne pourrons plus prendre dans nos bras, plus voir. Nous ne pourrons plus nous émerveiller devant toutes tes mimiques bien à toi. C'est terrible, horrible, inimaginable.
    Nous sommes encore dans ce déni "non, cela ne peut pas être réel"...

    En ce noël 2009 j'avais eu tant de mal à me décider à faire un sapin. Je l'ai fait pour mon Titi, en pleurant à chaudes larmes. Je n'avais pas imaginé que ce 13 janvier 2010 tu enterais à la maison pour te planter devant ce sapin... presque comme pour demander l'autorisation à Titi de venir habiter là... Je n'avais rien compris. J'étais dans un chagrin immense, me laissant mourir. Je ne pensais qu'à trouver tes maîtres pour te rendre à eux. Et petit à petit, tu es entrée dans mon coeur pour ne plus jamais en sortir...
    Je m'occupais de toi du matin au soir et du soir au matin. Tout me rappelle toi... TOUT. Quand je parle pour moi, je parle aussi pour Christophe bien sûr car lui aussi souffre comme moi.

    J'étais tellement contente d'avoir enfin parlé à Mme Michau... de lui avoir annoncé la bonne nouvelle... "non, Déesse n'est pas décédée, elle est hospitalisée, mais elle est forte et s'appelle maintenant Mel"... pour lui téléphoner 15 jours plus tard et lui annoncer que finalement tu étais partie, pour de vrai cette fois. Entendre cette dame qui ne me connait pas essayer de me réconforter en me disant qu'elle était heureuse que tu te sois sauvée de chez Sandra pour venir vivre chez nous ce fut un gros coup de massue positif sur ma tête. Je ne m'attendais pas à entendre çà. Mais elle avait vu les photos que je lui ai envoyées et elle a dû comprendre à quel point tu avais été heureuse, soignée, aimée, chouchoutée et dorlotée ici... Et c'est ce qu'elle voulait pour toi à la base... Elle et Zoé avec une autre dame viendront au printemps à la maison pour que je leur montre où tu as vécu pendant 7 ans... et tes vidéos, tes photos... mais aussi les photos avec cette foutue Sandra quand elle est venue te voir... l'avis de recherche qu'elle avait mis sur internet. Voilà où conduisent les mensonges !!!

    Ma petite Chérie adorée... notre peine n'a pas de limites. Nous sommes dévastés par la douleur... mais nous sommes apaisés de te savoir loin des souffrances. Plus de gouttes dans les yeux, plus de médicaments, plus de piqûres, plus de constipations, plus de maladies, rien.... rien d'autre que le bonheur et la paix, la sérénité, la LUMIERE pour toi autour de Titi, de ton petit Choupy que tu adorais... de ta petite Jade avec laquelle tu jouais si bien à la balle rebondissante... et de petit Lolo que tu as si mal connu. Mais tu es aussi auprès de tant d'autres amours qui manquent tant à nos amis... Vous devez être tellement heureux et délivrés de vos souffrances. Tu vas peut-être voir notre chère Liliane et son petit Saxo... Tu lui feras un gros câlin de notre part... ma petite princesse d'amour.

    Je sais que mon hommage va être long... pauvres amies qui vont le lire Embarassed
    Mais je ne peux pas m'empêcher, ni empêcher mon coeur d'écrire tout çà.
    Je vide ainsi ma souffrance le temps de quelques instants... et les mots restent comme une impression d'un souvenir merveilleux  Au revoir ma petite Princesse Mel

    Au revoir ma petite Princesse Mel

    Je voudrais mettre ici ce texte que j'aime beaucoup.

    Au revoir ma petite Princesse Mel

    La petite plante

    Un jour le Grand Jardinier me confia
    Une plante d'une qualité très rare, et très belle ;
    « Je reviendrai la chercher », dit-il en souriant ;
    « Soigne-la bien, en la gardant pour moi. »
    J'en ai pris soin, et la plante a grandi,
    Elle a donné une fleur aux couleurs rayonnantes,
    Belle et fraîche, comme l'aurore au printemps.
    Mon âme était radieuse, mon bonheur sans égal.
    De toutes mes fleurs, elle était la plus glorieuse,
    Son parfum, son aspect étaient merveilleux ;
    J'aurais voulu la garder, tant mon cœur s'y était attaché
    Pourtant, je savais qu'Il reviendrait la chercher.
    Et voici, Il est venu un jour me demander
    La jolie plante qu'Il m'avait prêtée...
    Je tremblais ! Mais c'est vrai qu'Il m'avait dit
    Qu'un jour Il reviendrait pour me la réclamer.
    « C'est parfait », dit-Il en respirant son parfum
    Alors, en se penchant, Il a parlé doucement :
    « Si elle reste dans ce sol, elle va perdre sa splendeur,
    Je veux la transplanter dans mon jardin Là-haut. »
    Avec tendresse, Il la prit et s'envola
    Pour la planter Là-haut où les fleurs ne se fanent pas.
    Et un jour futur, dans ce Jardin de Gloire,
    Je la retrouverai épanouie, et elle sera mienne.

    Au revoir ma petite Princesse Mel

    Et je remets ici cette merveilleuse berceuse pour bercer ton éternité de ces merveilleux mots que je t'ai toujours chantés et que tu chantais avec moi.

     et aussi celles-ci que j'aime particulièrement.

     

    Au revoir ma petite Princesse Mel

    Ma petite, toute petite princesse bébé d'amour... tu me manques déjà à un tel point que mon coeur est toujours serré et en détresse. Tu nous manques à tous. Iris te cherche pendant que j'écris cela. Cela me fait tellement mal au coeur. Tu vas manquer à beaucoup de monde. 
    Ma chère petite princesse, les mots me manquent, coincés dans ma gorge pour exprimer mon incrédulité face à cette horreur de constater que tu es partie rejoindre nos petits anges... que tu es devenue un petit Ange, toi aussi.

    Au revoir ma petite Princesse Mel

    En même pas 4 mois, Lory et toi êtes partis, nous laissant ce vide atroce... Nous avions tellement l'habitude de nous occuper de vous si souvent... qu'un vide encore plus profond se crée à votre envol.

    Je n'arrive toujours pas à réaliser que tu puisses être au Ciel... Sad Je fais cet hommage... mais je suis comme hébétée... sous le choc. Je ne réalise pas que plus jamais nous ne pourrons te revoir ni te tenir dans nos bras... qu'il va falloir attendre notre tour pour que nous puissions tous être réunis sans plus rien craindre. C'est un très gros choc...  pale

    Au revoir ma petite Princesse Mel

    Au revoir ma petite Princesse MelAu revoir ma petite Princesse Mel

    Au revoir ma petite Princesse Mel

    Notre toute petite Bébé... dire que nous t'aimons signifie si peu... car nous ressentons bien plus que cela pour toi et pour tout ce que tu représentes et représenteras toujours à nos yeux, à nos coeurs, à nos âmes. 

    Vole Vole mon Ange... Vole vers ton dernier voyage...Sois heureuse surtout et ne nous oublie jamais Nous ne t'oublierons jamais.

    coeur  Pour notre petite bébé Princesse Chichine d'Amour  coeur

    coeur  Papa et Maman pour toujours  coeur

    Au revoir ma petite Princesse Mel

      

     

    Le 25/12/2016

    Quelques uns des moments heureux de ta VIE ma petite princesse...
    coeur ange bisous coeur
    Ma petite Bébé toute fière auprès de son Titi d'Amour qui me l'a envoyée...

    Pardon ma Princesse Mel

    Ce n'était pas une chaise pour deux, mais un arbre à chat pour deux... Là ma princesse était encore bien enrobée... elle était bien là avec Rouky. Elle adorait se mettre à cette place, "sous le cocotier"... "en vacances"... Sad 

    Pardon ma Princesse Mel

    Avec son cher Choupy qu'elle adorait... et sa petite Praline... Dommage qu'après le départ de Choupy, elles se soient éloignées, même si de temps en temps elles se retrouvaient pour faire de belles toilettes bien amicales ensemble...
    Avec Choupy, ma princesse, tu as vraiment connu le bonheur. Tu l'entourais toujours de tout ton amour... et tout ton corps... de tes bisous et léchouilles. Tout le temps...

    Pardon ma Princesse Mel

    Pardon ma Princesse Mel

    Et avec Praline aussi... Choupy, Praline et Mel... toujours ensemble.

    Pardon ma Princesse Mel

    Pardon ma Princesse Mel

    Là ma princesse, tu faisais vraiment ta "Chichine"... tu venais de chasser ta pépète pour moi et tu étais toute contente que je vienne te remercier. C'est justement cette pépète que tu emportes avec toi, tout contre ton merveilleux et gigantesque coeur que j'adorais tellement... Sad 

    Pardon ma Princesse Mel

    Et pour les photos suivantes... faut-il des mots ? Ce sont mes larmes qui coulent en voyant à quel point tu étais heureuse... C'était un matin... j'ai pris ces photos avec mon portable depuis mon lit.La dernière, un gros câlin avec Domino coeur Quel magnifique spectacle pour se réveiller... et maintenant nous en sommes privés Sad 

    Pardon ma Princesse Mel

    Pardon ma Princesse Mel

    Pardon ma Princesse Mel

    Je n'ai plus de mots... seulement mes yeux pour pleurer tout ce que je viens de perdre... Comment la vie peut-elle nous retirer ce qu'on aime le plus au monde ?  tout triste

    Oh ma Chichine... le 30 novembre dernier tu te reposais bien, pourtant sur le canapé.
    Quand tu étais dans cette position cela voulait dire que tu étais vraiment bien, heureuse et détendue.
    Tu étais certes fatiguée, ton pelage en avait pris un coup avec tous les médicaments, certes... mais nous pensions que nous allions avoir droit à la magie de Noël pour te guérir, pour t'aider à dépasser encore une fois un cap difficile dans ta vie... 
    Mais nous nous sommes toutes et tous trompés... Sad 

    J'adorais te voir comme çà.
    Nous avons perdu un sacré TRESOR... un être MERVEILLEUX... Sad 
    Tu étais si belle à l'extérieur et encore plus à l'intérieur ma princesse. 
    J'en ai vraiment gros sur le coeur  tout triste

    Pardon ma Princesse Mel

    Ma princesse, pour toi nous allons jusqu'au bout du bout.
    Demain lundi 26 décembre à 16 h nous irons assister à ta crémation. 
    Nous avons tout organisé comme de vraies obsèques. Nous t'emmenons nous-mêmes... 
    Nous avons commandé 8 belles roses blanches, une pour chacune de tes précieuses années. J'ai prévu une belle bougie blanche, une belle photo de toi, de la musique "une chanson douce" et 4 autres que tu aimais beaucoup et un bel hommage de nos amies et de nous dans une lettre qui te suivra... Nous te ramènerons dans ta maison demain... 
    tes cendres reposeront là où tu as toujours aimé vivre sous les yeux de tout le monde sans qu'ils ne s'en doutent. Ce sera presque le même cadre que Lolo... on ne voit pas que c'est une urne. Tu seras au milieu des mimis et de nous comme tu as toujours aimé être.

    J'ai l'impression d'être dans un cauchemar... mais je ne me réveille pas. J'ai autant de chagrin que de soulagement de ne plus te savoir souffrante. Et crois-moi c'est un sacré dilemme... Tu nous manques mon Trésor... tu nous manques à chaque instant et notre peine est immense. 

    Repose en paix ma princesse... et ne nous oublie pas. Nous ne t'oublierons jamais. Dans nos coeurs, tu as un cocon pour te blottir éternellement. Notre amour le plus pur et le plus vrai va vers toi petite princesse de nos coeurs  coeur ange bisous coeur

    coeur  Pour toi ma princesse  coeur

    Pardon si tu as eu le sentiment que nous t'avons abandonnée dans la clinique.
    Pardon d'avoir dormi pendant que tu prenais ton envol vers les anges, pour toujours.
    Pardon d'avoir parfois perdu patience (si rarement avec toi pourtant, mais pardon).
    Pardon de ne pas avoir réussi à t'épauler suffisamment cette fois pour vaincre la maladie.
    Pardon de pleurer tellement depuis ton départ, t'empêchant peut-être d'aller parfaitement bien.
    Pardon pour tout ce que je sais pas encore ma princesse...

    J'ai l'impression de vivre un cauchemar... je vais me réveiller d'un mauvais rêve et tu seras là comme d'habitude, je respirerai profond soulagée... et je te prendrai dans mes bras... 

    Mais non... malheureusement pas cette fois... 
    Le cauchemar est devenu réalité... tout triste

    Il devrait exister une porte entre nos deux mondes... où on aurait le droit juste une fois, une fois seulement, de l'ouvrir pour te demander ma princesse, si tu vas bien, si tu es heureuse, si tu nous en veux, si tu ne souffres plus... toutes les questions qu'on se pose maintenant sans relâche. 
    Tu nous répondrais, on serais sûrs que tout va bien pour toi et je pourrais mieux affronter l'avenir en te sachant bien, heureuse et en paix, délivrée de tout mal... et sachant que tu es près de moi.
    Mais rien n'est sûr, on se base sur des sentiments, des messages, des croyances, des espoirs... 

    Pardon ma Princesse Mel

     

    Le 27/12/2016

    Je me réveille chaque jour sous le choc... c'est plus difficile que je ne l'aurais pensé et pourtant je savais que lorsque je perdrais Mel, ce serait très très difficile Sad

    Hier nous organisé de vraies "funérailles" pour notre princesse... 

    Le matin, Christophe a été faire développer des photos de notre princesse, pour que nous ayons sur nous et d'autres pour que nous collions sur son petit cercueil. Il a été chercher le bouquet que nous avions commandé samedi. Un magnifique bouquet de 8 roses blanches magnifiques !

    Nous t'avons accompagnée Princesse...

    Puis à 11 h 15 nous avions emmené notre petite Léah au rendez-vous initialement prévu pour notre princesse... Nous lui avons fait ses vaccins et parlé avec notre vétérinaire. Il était vraiment très désolé pour nous. Il faut dire qu'il y croyait. Je le sais car sinon jamais il n'aurais fait souffrir Mel en lui plaçant une sonde dans le ventre. Il respecte trop les animaux. Mais il nous a dit qu'il pensait vraiment qu'elle s'en sortirait. Il en a déjà posé une bonne quantité de ces sondes et il n'y a jamais eu de rejet... Mais voilà... notre petite princesse qui était fatiguée de souffrir a fait un rejet... 
    Il dit qu'il est possible qu'une bactérie se soit introduite au retrait de la sonde... ou un caillot de sang... Mais que dans tous les cas, le plus probable c'est que notre princesse ait fait une syncope et se soit endormie pour toujours à ce moment-là. Il nous a dit qu'il ne voyait pas comment elle aurait pu souffrir dans les conditions où elle était... ce qui nous a fait du bien à entendre.
    Il était tellement désolé... Sad 

    Ensuite j'ai tout préparé (les 5 musiques, les roses blanches, le photophore et une bougie, la même que pour Lolo, les hommages et sur l'enveloppe j'avais mis une colombe "repose en paix"... j'avais même emmené son nounours, le même qu'elle a emmené contre son coeur)... 

    A 14 h nous sommes allés chercher notre chère petite princesse à la clinique. L'assistante nous l'a remise dans un joli petit cercueil en carton avec des colombes blanches dessus... J'avais préparé la couverture de notre princesse pour poser son petit cercueil dessus, dans la voiture. Nous l'avons installée à l'arrière et j'ai fait tout le voyage à côté d'elle. J'ai collé les deux photos prévues pour cela... celle où elle est toute belle avec sa souris et l'autre où elle est sur le meuble auprès de Titi... elle regarde en avant, belle comme un coeur. Et j'ai écrit sur l'emplacement prévu "PRINCESSE MEL"... Tout le voyage a été difficile... presque 2 h où nous nous sommes remémorés la venue de Mel, sa vie avec nous. Les problèmes mais surtout toute sa JOIE DE VIVRE... sa LUMIERE... Nous pleurions beaucoup. 
    Puis nous sommes arrivés un peu sous le choc, là-bas. Nous avons été pris en charge de façon très humble et bienveillante par le responsable du site... J'ai reconnu sa voix. C'est lui qui m'a appelée 1/4 d'heure avant pour ma Jade et mon Lory... afin que je puisse allumer une bougie... 
    Tout a été fait avec une telle bienveillance, cérémonie, douceur, empathie... 
    Il nous a tout expliqué avec beaucoup de bienveillance... 
    Il allait prendre notre petite princesse pour la préparer... ensuite il nous appellerait pour nous présenter son petit corps, dans une salle spéciale où nous pourrions nous recueillir avec elle 1/4 d'heure, mais il nous a laissé une demi heure... Nous sommes restés avec notre princesse ces derniers instants... J'avais peur de ce qu'on allait voir. Je ne m'attendais pas à la trouver aussi belle... Il l'avait tellement bien préparée, notre Chichine notre princesse. Elle était belle mon dieu qu'elle était belle, si bien mise avec son nounours, ses yeux clos, son beau pelage tout brossé. Elle avait été parfumée, elle sentait bon... On aurait dit un Ange qui dormait paisiblement. Cela nous a touchés jusqu'au plus profond de notre âme, de la voir aussi belle. Le métier de ce monsieur est merveilleux, car il nous permet de revoir nos petits... beaux... et de garder un bon souvenir malgré ce corps sans vie... C'est dur et apaisant à la fois... toute cette bienveillance, cette prise en charge complète de notre douleur, de notre princesse...

    Il y avait des roses rouges, elle était installés sur une table avec un rideau en dessous. C'était beau... vraiment beau... Je ne regrette pas du tout. C'est là qu'on a mis la musique... tout doucement... J'ai pris une rose du bouquet pour placer avec amour sur notre princesse... J'ai placé tous nos hommages tout contre elle... Elle était déjà sur son petit coussin. Et nous lui avons parlé longuement... nous l'avons encore remerciée d'être venue nous voir, demandé pardon d'avoir dormi pendant qu'elle prenait son envol... Nous lui avons beaucoup parlé... beaucoup pleuré aussi. Lorsqu'il a fallu refermer le couvercle, nous n'y arrivions pas... Elle était tellement belle que je ne me lassais pas de la voir, un ANGE ENDORMIE... là dans cette jolie boite, bien installée et soignée... Ce fut dur mais le monsieur nous a aidés.
    Ensuite il nous a conduits dans un petit salon, un dernier regard sur ce petit cercueil contenant le corps malade de notre princesse dont l'âme n'était plus là, mais autour de nous. Le monsieur nous a expliqué qu'il allait l'emmener. A ce moment-là nous avions le choix de regarder dans le petit salon d'attente par écran, l'entrée de notre petite princesse... et d'assister à tout une fois que la porte serait fermée ou de demander d'éteindre l'écran une fois la porte refermée. Nous avons choisi d'assister mais d'éteindre l'écran après. Nous n'avons pas regretté car nous avons pu voir ce monsieur incroyable caresser longuement notre princesse pour nous une dernière fois avant de refermer doucement le petit cercueil et d'y installer ses roses blanches dessus... puis d'insérer notre chère princesse dans cet appareil qui a réduit son petit corps malade en cendres... 
    Puis il est venu nous voir et nous a bien soutenus en nous prenant nos mains avec douceur, en disant que c'était bien d'être venus accompagner notre princesse... 
    Il nous a offert un café, des gâteaux mais nous n'avions pas voulu... et il nous a laissés attendre les 40 minutes normalement prévues. 
    Pendant ce temps nous avons allumé cette bougie... et peaufiné l'hommage que nous avons laissé sur le livre d'or à notre princesse. Nous y avons laissé sa photo, voyant que beaucoup de personnes le faisaient. 

    Nous t'avons accompagnée Princesse...

    Nous t'avons accompagnée Princesse...

    Et pendant ce temps-là, le soleil se posait laissant des couleurs magnifiques dans le Ciel, comme si notre princesse nous disait "He... ne pleurez pas, je suis encore là"... 

    Nous t'avons accompagnée Princesse...

    Puis le monsieur est revenu nous expliquer qu'il allait placer les cendres de notre princesse dans l'urne qu'on a choisie... et qu'il viendrait nous les présenter. Ce qu'il a fait. Tout était très cérémonieux et bienveillant...

    Il nous a demandé un peu l'histoire de notre princesse. Nous l'avons un peu racontée... 
    Vraiment cet homme fait un sacré métier ! 
    Il a tellement bien su rendre belle notre princesse. Je vous dis... un ANGE ENDORMIE.
    Nous avons pris des photos de son petit cercueil, mais pas d'elle. Nous avons voulu garder ces images dans notre coeur... pour toujours. 

    Je suis émerveillée de constater qu'on peut faire çà aussi pour les animaux maintenant... et pas seulement pour les humains. Tout est fait avec autant d'amour, de bienveillance... Notre douleur est vraiment prise en compte... 

    Si je peux le refaire, je le referai. 
    Je ne vous cache pas... il faut une sacré dose de courage pour faire çà. Et il est vrai aussi que c'est plus cher puisque tout est pris en compte... mais si on est dans cette optique et si on peut le faire, c'est bien. Cela apporte une certaine paix intérieure... Cette façon de prendre soin du petit corps de notre princesse nous apaise profondément... même si la douleur reste là, telle quelle ! 

    C'est dur, car on se retrouve une dernière fois face à ce petit corps qu'on a tant chéri, pris dans ses bras, on ne compte plus les milliers de bisous qu'on a fait... les souvenirs merveilleux vécus grâce à l'âme de notre princesse, mais grâce à ce corps... 

    Mais c'est une belle cérémonie. Enfin je veux dire la musique, les fleurs, c'est nous sinon n'y avait pas de musique et des roses rouges en tissu... 
    Mais avec tout ce qu'on a préparé... ce fut une très belle cérémonie... digne de notre princesse bien aimée... 

    Maintenant il va falloir petit à petit apprendre à vivre avec les souvenirs et l'absence insoutenable. 

    Je suis sincère... il va me falloir du temps. 
    Notre petite princesse est venue panser mon coeur blessé... elle avait réussi à me faire sublimer mon amour pour mon Titi... et était devenue à son tour ma petite bébé... Maintenant le gouffre et le silence qu'elle laisse sont insoutenables... 

    Vous ne pouvez pas vous imaginer le silence qui règne dans cette maison malgré nos 14 mimis restants. C'est comme s'ils avaient tous compris et respectent silencieusement... C'est très touchant. Et surtout cela fait encore plus mal.

    La joie de vivre de cette maison est partie... Sad 

    Je n'ai pas de mots pour exprimer mon chagrin... je n'étais pas du tout préparée à cela.
    Non, pas notre princesse... Nous vivions au jour-le-jour... sans jamais penser au lendemain. Tout le monde y a cru. Elle a réussi à s'éclipser doucement, sereinement dans l'autre monde sans prévenir personne... Et elle n'arrête pas de m'envoyer des signes.

    Encore hier, sur ce livre d'or où j'ai écrit un hommage pour elle... Sur la page de gauche que j'ai floutée par respect pour les personnes et le petit chien, ce 23 décembre 2016 un petit caniche nommé Ulysse avait ses hommages. Sa famille était venue comme nous l'accompagner. Des hommages touchants... 
    Il y a des centaines de milliers de noms et il a fallu que sur cette page, le nom Ulysse s'inscrive... en laissant place à une page blanche à côté... 

    Franchement........... je tire mon chapeau très bas à nos petits anges qui savent nous envoyer des signes depuis leur monde... J'avoue que cela m'a fait beaucoup de bien !

    Je pourrai écrire et écrire encore. Je n'arrive plus à m'arrêter alors je vais arrêter comme çà...

    Repose en paix ma princesse... loin de toute souffrance, loin de toute maladie... loin des gouttes, des médicaments, des allers et retours chez les vétérinaires... loin des douleurs. 
    Profite de cette LUMIERE qui te fait tant de bien... régénère-toi, profite de cette merveilleuse santé qui t'est offerte, de cette force dont tu peux profiter enfin à nouveau... et RONRONNE... RONRONNE... RONRONNE à tout va ma puce... toi qui ne réussissais pas à ronronner comme tu l'aurais tant souhaité. C'était un crève-coeur pour moi de t'empêcher de ronronner en te mettant de l'eau dans la bouche car cela créait une détresse respiratoire qui faisait du mal à ton petit coeur.
    J'étais meurtrie à chaque fois que je devais faire çà.
    Maintenant je suis heureuse de savoir que tu peux ronronner sans problèmes... 

    Va ma princesse... vole vers ton dernier voyage et sois heureuse avec Titi, Choupy, Jade et Lory. Nous t'aimerons éternellement.

    coeur Chichine Adorée de notre coeur, pour toujours coeur

    Nous t'avons accompagnée Princesse...

     

    Au revoir petite Princesse Mel


    15 commentaires
  • Je suis mal sans toi... ma princesse.

    Merci à Isabelle pour ce merveilleux montage que j'adore

     

    Ma petite princesse d'amour,

    Ce soir je suis mal sans toi. Je pense à ce jour maudit où nous t'avons laissée à cette véto pour qu'elle t'enlève cette sonde que tu as rejetée... Je te revois encore dans ses bras, soulagée de pouvoir mieux respirer, le regard plus vif. Je me revois respirer de soulagement lorsque la véto m'a appelée pour me dire la bonne nouvelle : tu t'étais bien réveillée et tout s'est bien passé.
    J'ai demandé si je pouvais venir te voir mais elle m'a dit qu'il ne valait mieux pas car tu étais très calme et je risquais de te désorienter. J'ai dit "ok"... soulagée de te savoir bien réveillée.
    Pour moi tu avais encore été tellement forte et courageuse. J'avais hâte de te retrouver le lendemain.
    Puis le lendemain matin, ce coup de téléphone qui a tout changé, qui m'a anéantie...
    Tu n'avais plus eu la force de continuer et tu t'étais envolée vers les anges... juste avant le lever du soleil... J'ai eu si mal, tellement tellement mal de ne pas avoir été auprès de toi...
    Je sais, tu as beau m'avoir envoyé plein de messages que tu étais heureuse et en paix, sereine... tout çà... Je sais ma puce, mais moi j'ai mal de savoir que tu étais seule là-bas pendant que ton âme s'en allait retrouver Titi, Choupynou, Jade et Lolo... Cette nuit-là je m'étais autorisée à dormir, pour la première fois depuis 2 semaines... J'étais au plus mal... incrédule et anéantie à la fois...
    Je n'ai même pas réussi à pleurer jusqu'à mon arrivée à la clinique... j'étais en état de choc extrême... Et puis quand j'ai vu ton petit corps sans vie, où tu n'étais plus... j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps, déchirée, totalement anéantie... Ton âme s'est envolée, fatiguée d'habiter ce beau petit corps si endolori par les maladies... Et moi le calvaire a commencé réellement...
    J'ai beau me battre, ma princesse. Je t'assure et tu dois le voir depuis où tu es... Je me bats pour être à la hauteur de ce que tu espères de moi... positive, droite, j'essaie d'aller de l'avant... Mais c'est tellement dur ma princesse. Oh ma poupée comment puis-je aller de l'avant sans souffrir de ne plus t'avoir dans ma vie, sous mes yeux... mon SOLEIL, ma JOIE DE VIVRE... ???
    J'espère vraiment que tu étais en paix, comme TOUS me le disent. Personne jamais n'a émit l'idée que tu aies pu partir en souffrant. Chaque personne m'a dit que tu étais calme, extrêmement calme... la véto, les assistantes vétérinaires... les personnes qui que tu as chargées de me remettre tes messages aussi et que je ne peux pas citer ici... ton petit corps que tu as laissé sans vie mais qui paraissait détendu... ton vétérinaire qui nous a expliqué que tu as du t'évanouir, tomber dans le comas et ton petit coeur s'est arrêté à ce moment-là sans douleurs et sans même que tu ne t'en rendes compte...
    Juste tu es partie épuisée, et tu as dû être heureuse de retrouver la lumière et la paix.
    Cela me fait un peu de soulagement... mais je ne peux pas, je n'arrive pas à ressentir vraiment de bien d'entendre çà. Moi j'aurais tant aimé aller te rechercher, te ramener à la maison et continuer notre combat... Dans 4 jours, cela aurait fait 7 ans que tu es arrivée à la maison. Il y a 7 ans tu devais être très mal dehors, sans aucune aide, sans câlins, sans lumière, sans rien, dans le froid et la neige ma princesse. Rien que d'imaginer cela, j'ai froid dans le dos et le ventre serré...
    Ma princesse, tu me manques à en mourir...

    Oui à en mourir... Juste en écrivant ce mot j'ai fait une crise d'asthme... sans doute la pire de toute ma vie. Christophe en pleurait... J'ai manqué cruellement d'air et je m'étouffais. J'ai eu peur ma princesse. J'en ai perdu ma voix... J'ai eu peur ce soir. Non pas de mourir car la mort ne me fait pas peur... Mais Christophe et les mimis ont besoin de moi... Je ne veux pas mourir, mon tour arrivera mais j'espère que ce sera loin.
    C'est un signe que tu viens encore de m'envoyer ma princesse... je ne peux le prendre que comme çà.... Tu veux que je me soignes... et je vais me soigner... pour moi d'abord, pour Christophe, pour les mimis et pour toi qui le veux absolument.
    Demain matin je vais prendre tous les rendez-vous que j'aurais déjà dû prendre...
    Et j'ai décidé de faire de ton petit pilulier le mien... en y gardant tes photos.
    Je te promets de faire de cette année l'année où j'irai mieux... je te le promets ma princesse.
    Je sais que tu es là auprès de maman... Ma chérie d'amour, je t'aime tant... tellement tellement fort si tu savais... Toi et Titi ensemble vous êtes d'une force extraordinaire... avec l'aide de Choupynou, de Jade et de Lolo... Mes Trésors comme vous me manquez...
    Je te promets de me soigner ma chérie... je t'aime à l'infini...
    Sois heureuse, là où tu es plus rien de mal ne peux t'arriver, plus jamais... plus rien de mal.
    Profitez bien mes 5 amours... profitez bien du bonheur éternel et de la quiétude de votre monde.


    Je vous aime

     

    Je suis mal sans toi... ma princesse.


    6 commentaires
  • Notre chère Princesse Mel nous a quittés

    Je viens vous l'annoncer, je n'ai pas encore eu ce courage... je le prends aujourd'hui.

    Notre chère petite princesse Mel nous a quittés la nuit du 22 décembre 2016 avant le lever du jour. Elle a eu beaucoup de complications depuis juin dernier... Notre petite princesse était de santé fragile mais tellement forte et courageuse. Je serai toujours fière d'elle.

    Cependant toute force et tout courage ont leurs limites et notre princesse s'est autorisée à baisser les bras, à se laisser aller à ce monde sans souffrances et où le mal n'existe pas... plus jamais.

    Je n'ai pas la force d'en dire plus. 

    Je recopierai ici l'hommage que j'ai fait pour elle le 24 décembre 2016...

    Mais pour le moment, je suis trop à ma peine. 

    Elle ne pouvait pas nous quitter, elle n'avait que 8 ans et une si grande joie de vivre !

    J'ai tellement mal... Mon dieu mes bébés nous quittent les uns après les autres en nous laissant dans un terrible chagrin à chaque fois. C'est un raz-de-marée à chaque fois :( 

    Je reviendrai plus tard pour mieux expliquer ce qui s'est passé, promis... 

    Dulce


    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique