• Mon ange Choupy

     Choupy 

    Mon Choupy... la vie a été tellement injuste avec toi et avec nous par la même occasion !!!

    Alors que j'essayais d'attraper ta maman, Caramel, c'est toi qui t'es enfermé dans cette cage... ce jour-là... le 8 avril 2010. Tu étais si petit, tu n'avais qu'1 an !

    J'ai décidé de te faire stériliser aussi... mais tu avais un coryza...

    Cela ne paraissait pas trop grave, mais tu l'as traîné pendant 1 mois 1/2 environ...

    J'en avais tellement assez de te voir dans ce sous-sol, que je t'ai remonté malgré les risques pour les autres mimis...

    Tu étais si attachant, si doux, si gentil... Je te gardais pour te soigner, alors que j'ai relâché tes frères Pirate et Châtaigne 5 jours après leur castration... Tu avais tellement besoin d'aide et de soins... Tu étais merveilleux, déjà... obéissant à tout sans rechigner... Je pouvais te prendre la température, t'administrer médicaments, cachets, en seringue ou autre... sans que tu ne dises rien... Tu te laissais soigner tellement bien... Et bien sûr, j'ai craqué pour toi... Nous avons décidé de t'adopter, toi aussi...

    Oh tu nous as offert tant de bonheur... Tu as réussi à te sortir enfin de ce fichu coryza...

    Tu venais sur nos genoux ronronner de bonheur, tu te cachais sous la couette, tu nous faisais des câlinous si gentils, si doux...

    Mais le sort a voulu s'acharner sur toi... ce maudit sort !

    Fin novembre, alors que nous étions tous heureux ensemble... tu as révélé un cancer foudroyant... un lymphome... les ganglions gonflés, partout dans ton petit corps !

    Ils t'empêchaient de respirer, de faire tes besoins, tu étais condamné !

    Ce 1er décembre, nous avons pris cette terrible et atroce décision, de t'aider à ne plus souffrir !

    Je t'avais ramené à la maison pour l'après-midi, afin que tu passes du temps avec moi, avec Mel et Praline, tes deux complices... Vous vous entendiez si bien, tous les 3...

    Ce fut horrible, de t'emmener ainsi... pour çà !

    Praline et Mel t'ont cherché bien longtemps... Elles n'en sont pas encore bien remises, d'ailleurs... Plus rien n'est pareil, sans toi à la maison ! Mel et Praline se raccrochent l'une à l'autre, mais il manque toi, le pacha au milieu d'elles... Elles adoraient te faire ta toilette ensemble, l'une d'un côté, l'autre de l'autre ! Tu étais un roi, avec elles !

    Oh mon petit Choupy, tu nous manques à tous...

    Nous t'aimons infiniment...

    « Mon ange LilysMel, ma princesse »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :